Aller au contenu principal
Unter den Linden avec une Trabant et la Porte de Brandebourg à Berlin
Unter den Linden avec une Trabant et la Porte de Brandebourg © visitBerlin; Foto: Arthur F. Selbach

Unter den Linden

Le plus beau boulevard de Berlin

La majestueuse avenue berlinoise est l'ancien cœur de Berlin et s'étire de la Porte de Brandebourg au Schlossbrücke. Sur le boulevard Unter den Linden, on trouve de nombreux édifices d'importance tels que l'Université Humboldt ou le Staatsoper ainsi que des attractions touristiques comme la Nouvelle garde ou l'Arsenal.

Histoire

Au départ, le Linden était une allée cavalière qui menait à partir de 1573 du Stadtschloss à Lietzow, puis ultérieurement au « Charlottenbourg » du nom de la reine Sophie-Charlotte puis de là-bas, jusqu'à Spandau. A partir de 1701, le Linden fut réaménagé suite au déploiement de splendeur royale et à une nouvelle architecture. Au fil du temps sortirent de terre l'Arsenal, le Friedrichstadt et sous Frédéric le Grand, le Kronprinzenpalais, le Prinzessinnenpalais, l'Opernhaus et le palais du prince Heinrich devenu l'université Humboldt. La grande performance architectonique de Karl Friedrich Schinkel consista à réunir sous un concept esthétique les différents bâtiments et styles, ce qui donna naissance à la Nouvelle garde, au Schlossbrücke et au réaménagement du Lustgarten auquel les Linden s'ajoutèrent pour créer un seul ensemble. A la fin du 19ème siècle, la Berliner Dom fut construite dans le style éclectique du wilhelminisme.

L'Après-guerre

Après la Seconde guerre mondiale, le boulevard était un champ de ruines. A l'exception du Stadtschloss. Mais en 1950, l'ancien secrétaire général du comité central du SED, Walter Ullbricht, décida de faire détruire le Stadtschloss, symbole de l'absolutisme prussien. Les autres bâtiments encore existants furent plusieurs fois reconstruits. Les travaux à proprement parler commencèrent cependant en 1958. Ils donnèrent naissance à des bâtiments typiques des années 60 avec des façades de forme similaire. Au lieu du Stadtschloss, on édifia le Palais de la République qui fut fermé après la Réunification pour cause de contamination à l'amiante, et fut détruit. Depuis la chute du Mur, de nombreux édifices ont été restaurés et reconstruits. Ainsi le Lustgarten servant auparavant de lieu de parade fut réaménagé en un jardin selon les plans de Lenné.