Aller au contenu principal
L'Île aux Musées et le Berliner Dom
L'Île aux Musées et le Berliner Dom © iStock.com, Foto: Chalabala

L'Île aux Musées (Museuminsel)

Une île avec cinq musées au cœur de Berlin

L’Île aux Musées de Berlin accueille le légendaire buste de Néfertiti et le Grand autel de Pergame - ainsi que cinq musées abritant des travaux de l’Égypte ancienne, de Byzance et de Berlin.

Billets

Son nom signifie « la belle est venue » - et il est impossible de ne pas tomber sous le charme du buste de Néfertiti. Son sourire, aussi mystérieux que celui de Mona Lisa, sa beauté captivante et l’aura de cette œuvre remarquable font du Neues Museum (Nouveau Musée) un incontournable de toute visite à Berlin.

L’Île aux Musées de Berlin (Museuminsel) est une œuvre d’art totale, un ensemble exceptionnel de cinq musée de renommé mondiale. En plus du légendaire de la reine égyptienne Néfertiti, les pièces culturelles les plus célèbres et importantes présentées ici incluent l’impressionnant Grand autel de Pergame et la Porte d'Ishtar. En 1999, le complexe de l’Île aux Musées fut inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une Île – Cinq Musées

Le premier musée de l’île fut l’Altes Museum (Ancien Musée) Ouvert en 1830, il fut conçu pour donner accès au grand public à des collections d’art et d’objets et artefacts d’art d’importance historique. Cette conception du 19ème siècle d’un musée en tant qu’institution publique rendant hommage aux grande œuvres d’art prend racine au Siècle des Lumières et ses idéaux pédagogiques. Déjà connu comme Île aux Musées à la fin des années 1870, l’ensemble de cinq musées fut terminé en 1930.

L'entrée pour les visiteurs de moins de 18 ans est gratuite. Le prix d'entrée régulier est de 18,- €, réduit de 9,- €. Le processus de commande est en anglais.

Billet pour l'Île aux Musées

Les cinq musées de l’Île aux Musées sont :

  • Le Pergamonmuseum (Musée de Pergame)
  • Le Musée de Bode
  • Le Neues Museum (Nouveau Musée)
  • L’Alte Nationalgalerie (Ancienne Galerie Nationale)
  • L’Altes Museum (Ancien Musée)

Île aux Musées - Histoire

À l’époque moderne, les collections des dirigeants et des princes devinrent non seulement des ressources éducatives, mais également une source de fierté nationale. Dans cet esprit, les tout premiers musées publics furent fondés aux dix-huitième siècle. En Prusse, Guillaume II joua un rôle essentiel dans la construction de l’Ancien Musée, qui ouvrit ses portes en tant que premier musée public en Prusse en 1830. Le design néo-classique fut conçu par Karl Friedrich Schinkel, le meilleur architecte de Prusse du dix-neuvième siècle.

Presque trente ans plus tard, l’Ancien Musée fut rejoint par le deuxième Musée royal de Prusse - aujourd’hui le Neues Museum (Nouveau Musée). En 1876, une galerie nationale - aujourd’hui l’Alte Nationalgalerie (Ancienne Galerie Nationale) - fut ajoutée. Les deux derniers musées de l’Île aux Musées ne furent construits qu’au début du vingtième siècle : le Musée Kaiser Frédéric - aujourd’hui le Musée de Bode - fut ouvert en 1904 et le Musée de Pergame (Pergamonmuseum) en 1930. Par chance, le projet de reconstruction mégalomaniaque du régime Nazi ne fut jamais réalisé. La Seconde guerre mondiale laissa derrière elle une Île aux Musées sévèrement endommagée et le Neues Museum en ruines. Après 1945, l’Île aux Musées faisait partie de l’Allemagne de l’Est. La reconstruction commença sous le régime de la RDA, bien que le Neues Museum fût laissé en ruines.

Le Grand Projet pour l’Île aux Musées

Après la chute du mur de Berlin, le conseil d'administration a décidé en 1999 de rénover complètement l'ensemble, le Grand Projet pour l’Île aux Musées. Il s'agit notamment de la reconstruction du Neues Museum et de la restauration des autres musées. En outre, les différents bâtiments du musée, qui regardent chacun dans une direction différente, doivent être reliés pour former un ensemble.

Un grand bâtiment d'entrée central, la James-Simon-Galerie, accueillera les visiteurs avec un large éventail de services et d'informations et dirigera les flux de visiteurs vers les bâtiments. L'architecte vedette britannique David Chipperfield, dont le bureau David Chipperfield Architects a déjà pris en charge la reconstruction du Neues Museum, peut être séduit par la planification. La Promenade archéologique reliera quatre des cinq musées et exposera d'importants objets des collections d'art.

James-Simon-Galerie

Un week-end en juillet 2019, environ 40 000 visiteurs fêteront l'inauguration de la James-Simon-Galerie, qui offre des espaces d'exposition spéciaux et un grand auditorium, ainsi qu'une terrasse ensoleillée, un restaurant, une boutique du musée et un grand escalier ouvert sur une surface de près de 11 000 mètres carrés.

Le Neues Museum et le Pergamonmuseum sont déjà accessibles depuis le nouveau centre d'entrée, avant que l'Alte Nationalgalerie et le Bodemuseum puissent également être connectés dans les prochaines années.

Le donateur James Simon (1851-1932), citoyen juif berlinois et collectionneur d'art passionné, est aujourd'hui honoré pour la première fois d'une manière toute particulière : il est le plus important mécène de l'Île aux Musées, et les musées berlinois lui doivent des collections uniques. Son cadeau le plus célèbre à Museum Island est sous le dôme nord du Neues Museum : le buste de Néfertiti.

Les Cinq Musées de l’Île aux Musées

Le Musée de Pergame (Musée de Pergame)

Conçu par l’architecte Alfred Messel, le Musée de Pergame attire près d’un million de visiteurs par an, ce qui en fait le musée le plus populaire de Berlin. Sous le Grand Projet pour l’Île aux Musées, la rénovation du Musée de Pergame se poursuit jusqu’en 2025. Dans ce processus, le musée, initialement conçu avec trois ailes, en aura une quatrième. La grande salle présentant le Grand autel de Pergame est actuellement fermée jusqu’en 2019. Cependant, les visiteurs peuvent toujours admirer la remarquable Porte d’Ishtar et la Voie Processionnelle, l'impressionnante Porte romaine du Marché de Milet et la fascinante collection du Musée d’Art Islamique. La nouvelle aile aux façades vitrées accueillera la Porte de Kalabscha, la salle à colonnes du Pharaon Sahourê et la façade de Tell Halaf.

Bode-Museum (Musée de Bode)

La rénovation générale du Musée de Bode fut terminée en 2005. Aujourd'hui, dans sa nouvelle splendeur, il accueille une collection de sculpture de l’époque médiévale jusqu’au dix-huitième siècle, ainsi que des trésors du Musée d’Art Byzantin et la Collection Numismatique. Le musée est situé à la pointe nord de l’Île aux Musées. En été, la rive opposée du fleuve, avec sa superbe vue, est un lieu populaire de rencontre et de détente.

Neues Museum (Nouveau Musée)

Le travaux du Neues Museum (Nouveau Musée) initial ont commencé en 1841. Conçu par le maître d'œuvre et architecte de la cour Friedrich August Stüler, la construction elle-même fit sensation. Sa construction utilisait non seulement des éléments structurels préfabriqués en fonte et en fer forgé, mais la vapeur était la source principale d’énergie sur le site. Lors de la Seconde guerre mondiale, le musée fut sévèrement endommagé et resta en ruine jusqu’en 1999. La reconstruction et la rénovation du musée prit dix ans, un processus dirigé par les bureaux de l’architecte de renom David Chipperfield. Depuis la spectaculaire réouverture du musée en 2009, il présente une sélection de pièces exceptionnelle du Musée de l’Égypte, la Collection Papyrus, le Musée de la Préhistoire et d’Histoire Primitive et la Collection d’Antiquités Classiques. Le célèbre buste de l’ancienne reine d'Égypte, Néfertiti, est la pièce maîtresse du Nouveau Musée.

Alte Nationalgalerie (Ancienne Galerie Nationale)

L’Alte Nationalgalerie (Ancienne Galerie Nationale), installée sur un socle, surplombe de façon impressionnante l’Île aux Musées comme un « temple des arts. » L’architecte de la cour Friedrich August Stüler s’inspirant de l’Acropole à Athènes, sa conception fit écho à l’ambiance quasi-religieuse du musée. Après environ dix ans de travail, la galerie fut ouverte en 1876. Aujourd’hui, elle présente non seulement des peintures et des sculptures de l’époque néo-classique, jusqu’au Romantisme et l’époque Biedermeier (1815-1848), mais aussi les Impressionnistes et les débuts de l’art moderne. La collection comprend non seulement des travaux d’artistes aussi renommés que Caspar David Friedrich, Claude Monet, Edouard Manet, Auguste Renoir, Max Liebermann, Lovis Corinth Adolphe Menzel, Karl Blechen et Karl Friedrich Schinkel. La galerie abrite également la sculpture de la Princesse Luise Friederike par Johann Gottfried Schadow, considérée comme l’une des plus belles de Prusse.

Altes Museum (Ancien Musée)

Conçu par Karl Friedrich Schinkel, l’Altes Museum (Old Museum) fut ouvert en 1830 comme premier musée de l’Altes Museum (Ancien Musée). À cette époque, l’impressionnante façade néo-classique structurée par des colonnes ioniques, un vaste foyer et une rotonde attractive étaient assez exceptionnels pour un bâtiment public. Aujourd’hui, après sa rénovation le musée accueille une exposition permanente présentant l’art et la sculpture de l’Antiquité classique, de la Grèce antique à l’empire Romain, dont des bustes de César et Cléopâtre. La collection d’art étrusque, la plus grande hors Italie, est particulièrement intéressante.

 

Informations pour les classes

L’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans ainsi que pour les groupes scolaires accompagnés d’un professeur. Les visites pour les groupes scolaires à partir de la classe de 1ère doivent être réservées à l’avance.

Lisez ce qu’écrivent nos bloggeurs sur l’Île aux Musées

Billets

Vous trouverez de plus amples informations ici