Aller au contenu principal
Französischer Dom am Gendarmenmarkt in Berlin
Französischer Dom am Gendarmenmarkt © ©2009 BTM/Scholvien

Gendarmenmarkt

La plus belle place publique de Berlin

La plus belle place de Berlin ? La plus belle place au nord des Alpes ? Voyez par vous-même au Gendarmenmarkt.

Autrefois, les soldats y marchaient, mais aujourd'hui, les Berlinois et les touristes viennent y flâner. On dit que c’est la plus belle place publique de Berlin, et peut-être la plus belle place au nord des Alpes L’ensemble de la salle de concert et les deux bâtiments religieux accompagnés de tours sont en harmonie parfaite. L’été, les orchestres jouent les plus belles mélodies classiques au Classic Open Air et en hiver, la place se transforme en un lieu féerique hivernal, avec son marché de Noël.

L’histoire du Gendarmenmarkt

Le quartier de Friedrichstadt fut construit par Frédéric Ier de Prusse à la fin du 17ème siècle selon les plans de Johann Arnold Nering. Ses résidents principaux étaient les Huguenots français, ce qui explique pourquoi on a donné à la communauté protestante une église sur la place et une autre à la congrégation de Luther. La place prend son nom du régiment de cuirassiers des « Gens d’armes, » dont les écuries furent détruites par Frédéric II. Entre les deux églises, un nouveau théâtre, connu sous le nom de Konzerthaus Berlin, fut construit.

En plein milieu de la place, devant le Konzerthaus, est une statue du poète Friedrich Schiller. Ce n’est que douze ans après que la première pierre fut posée que le monument fut révélé. Après la Seconde guerre mondiale, la place fut laissée en ruines. Dans les années 1970, le gouvernement de Berlin Est l’a fait reconstruire sous sa forme actuelle. Renommée Platz der Akademie en 1950, le Gendarmenmarkt reprit son nom original en 1991 après la réunification.

Un dôme, pas une église

Le Gendarmenmarkt prit sa forme actuelle sous Frédéric II - avec un semble architectural harmonieux pensé par Georg Christian Unger. Carl von Gontard embellit à la fois l’Église français de Friedrichstadt et l’église luthérienne avec des tours à dôme presque surdimensionnées. Bien que les tours soient appelées Deutscher Dom et Französischer Dom (« Dom » signifie « cathédrale » en Allemand), il ne s’agit pas d’églises. Elles prirent ce nom d’après le mot français « dôme. »

Le Deutscher Dom accueille aujourd'hui l’exposition du Bundestag sur l’histoire parlementaire allemande Milestones – Setbacks – Sidetracks. The Path to Parliamentary Democracy in Germany. Le Französischer Dom abrite le Huguenot Museum. La partie inférieure du bâtiment est toujours l’Église française de Friedrichstadt.

Un résident célèbre - E.T.A. Hoffmann

Le poète E.T.A. Hoffman vivait autrefois ici. Il décrit la vie citadine dans son histoire La Fenêtre d’Angle de mon Cousin. Il aimait passer son temps dans la taverne à vin Lutter & Wegner, où son ami acteur Ludwig Devrient aurait involontairement inventé le mot allemand signifiant vin mousseux, « Sekt. » Aujourd’hui, la taverne à vin n’est qu’à deux rues du bâtiment original.

Classic Open Air

Chaque été, le Gendarmenmarkt sert de cadre romantique pour la série de concerts Classic Open Air. Sur les marches de la Konzerthaus, l’orchestre joue des classiques enjoués tandis que le soleil se couche lors des douces soirées d’été.

Le marché de Noël

Pendant l’Avent, un charmant marché de Noël se tient sur le Gendarmenmarkt. Les stands du marché, aux superbes décorations proposent des objets artisanaux et de succulentes spécialités de Noël.


Les attractions autour du Gendarmenmarkt

  • Konzerthaus
  • Deutscher Dom
  • Französischer Dom
  • Friedrichstraße
  • Komische Oper Berlin
  • Unter den Linden
  • Bebelplatz