Aller au contenu principal
Restaurant japonais Shiori à Berlin
Shiori © Sasha Kharchenko

Ce restaurant extravagant vous attire

Bar à dessert, ferme verticale ou cuisine à base de données

Bar à dessert, bistro de hors d 'œuvres, ferme verticale ou cuisine à base de données : découvrez l'extraordinaire diversité de la gastronomie de Berlin.

Berlin ne s'arrête jamais. La métropole est un melting-pot animé qui attire un public international ouvert. Dans la capitale, l'accent est surtout mis sur la créativité. Dans le Berlin comparativement peu cher, ils trouvent assez d'espace pour se défouler et essayer les idées les plus folles. L'offre culinaire est donc aussi originale et variée que l'offre artistique et culturelle. Des gastronomes imaginatifs et des nouveaux venus de partout dans le monde donnent à la métropole de nouveaux arômes et des concepts de restauration innovants. A Berlin, il ne se passe à peine une semaine sans qu'un nouveau restaurant ou café qui étonne les clients, n'ouvre quelque part.

 

Benedict restaurant à Berlin
Benedict - 24/7 petit-déjeuner © visumate

À Berlin, les curiosités rencontrent le culinaire.

Le populaire temple du brunch, le Benedict, est l'un d'entre-eux — où il est dit et écrit que vous pouvez prendre votre petit déjeuner 24 heures sur 24 ! Celui qui s'est exporté avec succès de Tel-Aviv à Berlin, a ouvert sa première filiale en dehors d'Israël. On trouve sur la carte des plats des spécialités israéliennes ainsi que des brunchs classiques internationaux. Il a même créé dans l'offre une spécialité originaire de Berlin avec le sandwich au jambonneau. Savourez le parfum des petits pains fraîchement cuits au four 24 heures sur 24 : ce qui au premier abord apparaît comme fou, est en réalité seulement logique. Que pourrait-il se passer de mieux dans une ville où la vie nocturne est très vive et dans laquelle il se passe quelque chose 24 heures sur 24 ?

Une seule chose en fait : cocktails ! Et avec cela : dessert ! Dans le quartier berlinois coloré de Neukölln, le chef pâtissier étoilé René Frank a ouvert en collaboration avec Oliver Bischoff le premier bar à desserts d'Allemagne. Au Coda, vous pouvez déguster les créations de dessert présentées artistiquement seules ou en tant que menu léger de 6 plats dans une ambiance moderne élégante. Le Coda a préparé la boisson d'accompagnement adéquate pour chaque plat. N'ayez pas peur de trop de sucre ! La carte aux accents aventureux de la pâtisserie d'avant-garde joue avec le salé, le fermenté, le chaud et le froid en plus des arômes sucrés. Que diriez-vous d'un dessert à base de paprika, de pêches et de lait de bufflonne, avec en plus une boisson à la vanille, au citron et au gingembre ?

Les concepts de partage gastronomiques conquièrent la capitale

Alors que tout tourne autour des desserts d'un niveau étoilé au Coda, le restaurant français Bricole à Prenzlauer Berg fait battre le cœur de tous les fans de hors-d'œuvre. Il y a dans le charmant « bar hors d'œuvre » des vins raffinés et des bières artisanales pour accompagner des plats sophistiqués de la taille d'une entrée. Choisissez entre un menu dégustation de quatre plats ou commandez simplement quelques-uns des petits délices pour toute la tablée — car au Bricole, il est recommandé de partager les plats avec leur accompagnement.

 

Les concepts de « sharing » comment on les appelle, sont actuellement plus populaire que jamais à Berlin. De la nourriture de haut niveau, mais dans une cercle d'amis ou familiale comme chez soi : la visite du restaurant dans la métropole devient une expérience collective. Dans le nouveau restaurant allemand Peter Paul à Berlin-Mitte, les classiques de la cuisine locale qui y sont proposés sont également partagés et consommés ensemble. Dans les locaux  confortablement rustiques, boulettes de viande de Königsberg avec une bonne odeur, Sauerbraten (viande de bœuf avec sauce aigre-douce) et Himmel et Erde (purée de pommes de terre et compote de pommes) arrivent sur la table avec une taille de tapas dans l'assiette et se révèlent comme délices modernes.

Il n'y a pas que la cuisine allemande qui connaît dans la capitale une hausse du niveau dans l'air du temps, c'est le cas même avec les Biergarten (brasserie de pleine air). Au BRLO Brwhouse urbain, la bière brassée sur place sort des robinets. L'offre va de liquides délicieux de la propre brasserie aux bières artisanales internationales comme la Pale Ale ou les bières de saison. Dégustez aussi des plats modernes passionnants dans l'atmosphère industrielle de l'intérieur de la grande salle de conteneurs. L'accent est mis sur les légumes frais comme le céleri au smoker ou le brocoli sauvage avec des radis fermentés. En été, la brasserie de plein air attenante vous attirera avec sa propre carte des plats raffinés comme frais.

Les créations exceptionnelles de restauration rapide de la capitale.

Des plats frais et sains vous attendent également pour le petit déjeuner ou le déjeuner au bistro Data Kitchen. Ici, personne n'a besoin d'attendre longtemps sa nourriture. La devise de cette cantine inhabituelle est « Fast Slow Food » (« restauration rapide lente »). Le point fort de la restauration rapide saine : pré-commandez tous les plats via une application pour que ceux-ci vous attendent ensuite sur place dans un distributeur numérisé. Le progrès grâce à la technologie ?  Il n'est pas surprenant que dans le bastion allemand de la start-up les idées gastronomiques se soient mélangées aux nouvelles possibilités numériques.

 

Restaurant Data Kitchen à Berlin - Mitte
Data Kitchen à Berlin © Marcus Zumbansen

Quoiqu'il en soit, la restauration rapide n'est pas tout à fait de la restauration rapide dans le Berlin favorable aux expérimentations. Vous trouvez désormais à chaque coin de rue des régals rapides originaux et souvent sains en plus des kebabs, curryswurst et hamburgers. Que diriez-vous donc d'une portion de délices couleur or de Goldies, probablement la friterie la plus insolite de Berlin ? Ses jeunes exploitants Kajo Hiesl et Vladislav Gachyn avaient auparavant travaillé ensemble dans le restaurant trois étoiles Aqua à Wolfsburg et laissé tomber la haute cuisine pour leur passion pour les bâtonnets de pomme de terre frits. Fou ? Délicieusement fou ! Ceci est également dû aux garnitures inhabituelles. Essayez vos frites selon la variété alsacienne, avec du lard et l'oignon fondus, de la crème fraîche et du persil. Ou avec de la caponata sicilienne à partir d'aubergines braisées, de câpres et amandes et de mozzarella de bufflonne. Le paradis pour les fines bouches !

L'avenir gastronomique débute aujourd'hui à Berlin

Restaurant Good Bank à Berlin
Good Bank: "Vertical Farm to Table“-restaurant © (c) visumate

Ceux qui par de si nombreux envols savoureux préfèrent voir les ingrédients grossir plutôt que leur ventre devraient prévoir une visite au Good Bank à Berlin-Mitte. Dans le premier « Vertical Farm to Table » (« de la ferme verticale à la table »), une grande partie des salades utilisées et des sortes de légumes sont cultivés directement devant vos yeux dans des lits verticaux. Les charmants jardins d'escalade verts futuristes sont impressionnants. Grâce à la ferme d'intérieur, l'eau et les longs transports de livraison sont également épargnés. Cela est durable et conserve la nourriture très fraîche.

À l’Ernst également, la priorité est donnée à une utilisation consciente des ressources et à la fraîcheur extrême des ingrédients. Il n'y a certainement pas de lit vertical dans le noble restaurant minimaliste avec tout juste douze places assises dans le quartier animé de Wedding. L'enfant prodige culinaire canadien Dylan Watson travaille presque essentiellement avec des fermiers locaux de la campagne alentour. À l’Ernst, tous les plats du menu avec jusqu'à 25 plats ne comportent que deux ingrédients au maximum. Le résultat est étonnant : même un morceau de carotte pur provoque une explosion de saveurs. Parce qu'ici, l'arôme unique de chaque produit est respecté.

Faîtes-vous plaisir avec des expériences culinaires inoubliables dans la métropole.

Le respect est aussi important dans le restaurant Shiori, qui subsiste même avec seulement dix places par soir. Pour tous les clients cela commence en même temps. Un menu « omakase » unique est cuisiné selon le principe japonais de courtoisie Au Shiori, il faut prendre le temps de savourer les plats préparés avec amour et apprécier tout autant comme les autres clients le temps et le cadre particulier de la rencontre. Ainsi, la visite au Shiori reste — comme dans d'autres restaurants exceptionnels de Berlin - une expérience unique et inoubliable.

Les restaurants insolites de la ville un coup d'œil :