Aller au contenu principal
Mural de l'artiste mexicaine Adry del Rocio, Berlin 2019
Mural de l'artiste mexicaine Adry del Rocio © Dept

Berlin, la capitale de l’art urbain

Une galerie d’art à ciel ouvert

Non seulement l’art urbain change le visage de la ville, mais les inscriptions, tags et peintures murales sont toujours l’expression du Zeitgeist contemporain. À Berlin, les tags et graffitis peuplent la ville depuis les années 70. Expression de la colère des jeunes à l’origine, le street art est aujourd’hui une forme d’art reconnue. La capitale allemande est devenue la Mecque de l’art urbain non seulement pour son East Side Gallery, mais aussi pour les traces laissées par de nombreux artistes célèbres partout dans les rues. Partez avec nous pour un circuit à la découverte des plus belles peintures murales de la ville. Nous avons sélectionné pour vous 18 lieux où les œuvres sont particulièrement nombreuses ou remarquables. Vous pouvez visiter ces 18 sites de street art individuellement ou en découvrir plusieurs à vélo ou en métro. Vous trouverez plus d’informations dans la rubrique « Les œuvres de street art incontournables » de notre application ABOUT BERLIN sur l’histoire de la ville.

La carte du street art de Berlin

Carte de l'art des rues de Berlin illustrée par Jim Avignon
Carte de l'art des rues de Berlin illustrée par Jim Avignon Jim Avignon
  • Illustration de Jim Avignon
  • 18 sites dédiés au street art pour votre circuit de découvertes
  • Trois œuvres remarquables sur chaque site
  • Adresses et accès


TÉLÉCHARGER DÈS MAINTENANT LA CARTE STREET ART BERLIN GRATUITEMEnt

Le street art ou la poésie urbaine

Où que vous vous rendiez dans la ville, nous vous invitons à ouvrir grands les yeux dans les rues. Découvrez Berlin comme une immense galerie à ciel ouvert. Vous serez surpris par la diversité et la force d’expression des peintures murales surdimensionnées. Outre des œuvres modernes, votre circuit de découverte vous réservera de nombreux autres projets artistiques passionnants qui viennent enrichir l’espace public de Berlin. Parmi ceux-ci figure le « Molecule Man » au milieu de la Spree, ou encore les mosaïques datant de l’époque de la RDA sur les façades de la « Haus des Lehrers ».

L’histoire de la peinture murale

Haus des Lehrers am Alexanderplatz
Detailaufnahme Mosaik 'Unser Leben' am Haus des Lehrers Landesdenkmalamt Berlin, Foto: Wolfgang Bittner

Le réalisme socialiste se servait souvent de la peinture murale à des fins de propagandes. Sur le plan historico-culturel, les premières peintures murales sont les peintures rupestres datant de l’époque néolithique. Les murs ont toujours servi de toiles, de l’Antiquité à la Renaissance, avec ses splendides fresques, en passant le Moyen-Âge, sans oublier les églises baroques avec leurs peintures au plafond. Au 20e siècle, les muralistes mexicains, dont Diego Rivera, ont acquis une célébrité et une reconnaissance mondiales grâce à leurs peintures murales à visée politique.

La forme moderne du street art migre de Brooklyn à Berlin dans les années 70, avec les graffitis et le breakdance de la culture hip-hop. Les jeunes berlinois esquissent alors leurs tags et inscriptions colorés en s’inspirant de films tels que « Wildstyle » ou « Beat Street ». À l’époque considérés comme un simple signe de rébellion des jeunes, les tags, graffitis et peintures murales sont aujourd’hui devenus indissociables de l’image de la capitale. Alors qu’elles se limitaient autrefois aux pans de murs des terrains vagues qui ont longtemps parsemé la ville après la destruction de Berlin lors de la Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui, ces œuvres sont exposées sur de gigantesques façades bien visibles mises à disposition des artistes de street art par de grandes coopératives de logement. De plus, diverses initiatives œuvrent pour obtenir plus de surfaces légales pour les artistes et les graffeurs dans l’espace public. 

Le street art autour du parc du Gleisdreieck

Graffitis à Berlin sur le mur de l\
Graffitis à Berlin sur le mur de l',1280,960 visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Parmi ces surfaces légales, et l’un des nombreux « Walls of Fame », figure le Legacy Wall du parc du Gleisdreieck, situé juste à côté du skatepark. Là-bas, vous découvrirez comment de nouvelles peintures murales voient le jour. En l’honneur du mouvement graffitiste initial, seuls les tags sont autorisés ; autrement dit, les motifs doivent rester centrés sur les inscriptions. Pour s’adonner au plaisir du graffeur, il faut vous procurer du matériel et une autorisation auprès du Legacy Store, au 53 de la Yorckstraße. De plus, vous trouverez de nombreux prestataires d’ateliers de graffitis dans toute la ville.

Les plus belles peintures murales :

  • Legacy Wall
  • « Trialog » d’Innerfields, Möckernstraße 106
  • « Aufstand der Farben » (La révolte des couleurs) d’Interbrigadas e.V., Luckenwalder Straße 11

Musée URBAN NATION et Bülowstraße

Musée de la NATION URBAINE : Projet ONE WALL sur la scène de Dave le singe et ses amis
Musée de la NATION URBAINE : Projet ONE WALL sur la scène de Dave le singe et ses amis Foto: Nika Kramer

Le musée d’art contemporain URBAN NATION s’engage lui aussi pour cette scène artistique. Avec le soutien de la fondation Berliner Leben de la société immobilière GeWoBag, il a déjà mené divers projets d’art urbain dans la ville et attiré de nombreux street artistes à Berlin. En vous promenant le long de la Bülowstraße, vous trouverez une véritable galerie d’art urbain à ciel ouvert qui rassemble des grands noms du milieu. Régulièrement, la façade du URBAN NATION change de visage. À l’heure actuelle, un gigantesque chantier y abrite les « Human Beans » de Dave the Chimp & Friends. Ces drôles de petits haricots orange vous montrent avec beaucoup d’humour tout ce que l’on peut créer en travaillant de manière solidaire.

Les plus belles peintures murales

  • « No Future » de Shepard Fairey, à l’angle de Frobenstraße et Schwerinstraße,
  • projet collaboratif entre word to mother, Cyrcle, Obey Giant, D_Face, Zio Ziegler, 1UP, Blek Le Rat, Berlin Kidz, Never2501, James Bullough (entre 1UP & 2501) – Urban nation / One Wall, Bülowstr. 31/32
  • « Created » de Phlegm, Kirchbachstraße 1

Kreuzberg, le berceau du street art

Mural Fest Berlin, Wiener Straße 42, Berlin
Mural Fest Berlin, Wiener Straße 42, Berlin visitBerlin, Foto: Dirk Mathesius

Avant même la chute du Mur, Kreuzberg était déjà un haut-lieu de la culture hip-hop et du graffiti. Inspirés de la scène new-yorkaise, des gangs berlinois indépendants se sont constitués et se sont appropriés une partie de la ville à leur manière. Certains représentants de ces anciennes bandes de jeunes sont toujours en activité à Berlin aujourd’hui, mais la plupart n’arborent plus leurs bombes, casquettes et sweats noirs. Ils dirigent des studios de breakdance, des boutiques de matériel de graffiti, des agences de communication ou luttent pour multiplier les œuvres d’art urbain dans l’espace public, par exemple en organisant des projets comme le festival d’art urbain Mural Fest. C’est d’ailleurs grâce à eux que le « Mural von Elle » (photo ci-dessus) a vu le jour au Wienerstraße 42.

Un conseil : découvrez notre circuit autonome à vélo pour les amateurs de street art.

Les peintures murales autour de la Moritzplatz

Astronaut/Cosmount, Streetart Kunstwerk von Victor Ash
Astronaut/Cosmount, Streetart Kunstwerk von Victor Ash visitBerlin; Foto: Christina Martin

Vous découvrirez l’aboutissement de certains de ces projets autour de la Moritzplatz. Cette place compte certaines des œuvres murales les plus célèbres de Berlin, qui ont vu le jour grâce à d’incroyables initiatives de street art telles que les Backjumps Live Issues, le Berlin Mural Fest ou le projet ONE WALL, par exemple : « Astronaut | Cosmonaut » de Victor Ash (Backjumps Live Issue 2007), « My home is not a castle » d’Herakut (Berlin Mural Festival 2018) et le portrait de la féministe brésilienne Marielle Franco, réalisé en 2021 à l’occasion de la Journée internationale des femmes (Brave Wall | ONE WALL au Gitschiner Str. 65) dans le cadre d’une collaboration entre Amnesty International et URBAN NATION.

Les plus belles peintures murales

  • « Astronaut Cosmonaut » de Victor Ash, Oranienstraße 95
  • « No Comment » – Jadore Tong, Ritterstraße 12, 10969 Berlin
  • « Daphne & Apollo » de Francisco Bosoletti et Young Jarus, Wassertorstraße 65

Emblèmes de la scène street art sur la Mehringplatz

Streetart à Berlin : Éléphant avec ballon du monde par Jadore Tong
Streetart à Berlin : Éléphant avec ballon du monde par Jadore Tong visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Sur la Mehringplatz même, vous verrez plusieurs peintures murales fascinantes d’artistes de renommée internationale, dont un bon nombre se sont rendus à Berlin en 2018, à l’occasion du projet ONE WALL initié par URBAN NATION. Parmi eux figure Shepard Fairey (« Make Art Not War »), devenu une véritable icône pour son poster « Hope » qu’il a réalisé pour la campagne de Barack Obama en 2018. Ou encore l’éléphant « ! » de Jadore Tong derrière le terrain de sport de la Wilhelmstraße, qui montre l’impact positif qu’une œuvre haute en couleur peut avoir sur le quartier.

Les plus belles peintures murales

  • « ! » Jadore Tong (éléphant), Wilhelmstraße 7
  • « Make Art Not War », Shepard Fairey, Mehringplatz 28
  • « Hoodie Birds », Don John, Mehringplatz 29

Les œuvres de street art incontournables dans l’application ABOUT BERLIN

Notre application ABOUT BERLIN vous réserve d’incroyables parcours à vélo et circuits de street art à la découverte des plus grands chefs d’œuvre muraux de Berlin. Vous y trouverez également des anecdotes, livres audio et vidéos à ce sujet.

A télécharger maintenant gratuitement sur iPhone et Android.

Jetzt im App Store laden: Download ABOUT BERLIN Jetzt im Google Play Store laden: Download ABOUT BERLIN

Il y a tant à raconter. ABOUT BERLIN.

Les peintures murales de la gare de Görlitz et du Wrangelkiez

Streetart à Berlin : Murale par Tank - Dame avec oiseau
Streetart à Berlin : Murale par Tank - Dame avec oiseau visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Si vous poursuivez votre circuit de découverte en direction de Friedrichshain, gardez bien les yeux ouverts. Tout autour de la gare de Görlitz et le long de la Manteuffelstraße, vous verrez les œuvres « Nature Morte » de ROA, « Dame mit Vogel » (La dame à l’oiseau) de Tank, « Swiss Made » de One Truth et « Meditation im Chaos » de Huariu.

Les plus belles peintures murales

  • « Nature Morte » de ROA, Oranienstraße 2
  • « Dame mit Vogel » de Tank, Manteuffelstraße 12
  • « Smug », Manteuffelstraße 70
     
Original Berlin Walks
Mural "Nature Morte" von Roa original berlin walks

Bon à savoir : pour vous rendre facilement et rapidement à la série d’œuvres d’art urbain de la gare de Görlitz depuis la Bülowstraße, prenez la ligne U1 ou U3 (de Nollendorfplatz vers Warschauer Straße). Depuis Warschauer Straße, vous gagnez l’East Side Gallery, la Boxhagener Platz et le RAW-Gelände en quelques minutes. Le métro vous offre même une vue tout à fait remarquable sur quelques-unes de ces peintures murales.

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois !

Pour leur été à Berlin 
L’été est arrivé, c’est le bon moment pour enfin redécouvrir Berlin ! Vous trouverez ici nos meilleures offres pour toute personne déjà munie d’un titre de transport. Vivez des expériences inoubliables avec la « Berlin WelcomeCard - Summer Edition », votre meilleure alliée à Berlin. Pour 9 euros seulement, la Berlin WelcomeCard Summer Edition vous permet de profiter pendant 72 heures de réductions allant de 25 à 50 % sur les billets et attractions de plus 180 partenaires à Berlin et Potsdam. Et sa version incluant l’Île aux Musées vous permettra de faire le plein de culture.

Réservez en ligne sans plus tarder !

L’art urbain autour de l’Elsenbrücke

Streetart à Friedrichshain : "Monkey See. Monkey Do." Murale par Herakut
Streetart à Friedrichshain : "Monkey See. Monkey Do." Murale par Herakut visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Les ponts sont un lieu prisé des graffeurs et l’Elsenbrücke n’échappe pas à la règle. Sur la tour même de l’ancienne station de pompage, vous trouverez un point d’interrogation d’Otto Schade. Les Berlin Kidz y ont également laissé leur empreinte avec leurs inscriptions bleues-rouges verticales typiques inspirées du pichação brésilien. Pour réaliser ses œuvres, ce crew téméraire de graffeurs, train surfers et traceurs (parkour) utilise non pas des chariots élévateurs ou des échafaudages, mais de l’équipement d’escalade. Gardez les yeux ouverts, car les Berlin Kidz ont laissé leur empreinte personnelle dans de nombreuses peintures murales célèbres de la capitale.
Et si vous longez la Alt-Stralau, vous ne pourrez pas louper « Monkey See. Monkey Do. », l’une des figures du projet Giant Storybook d’Herakut. En 2012, le duo d’artistes a fait le tour du monde pour montrer, grâce à ce projet d’œuvres murales, qu’« il y a des thèmes et des idées qui préoccupent et unissent tous les êtres humains de la même manière dans le monde entier ».

Les plus belles peintures murales

  • « Monkey See. Monkey do. » d’Herakut, Alt-Stralau 4
  • « Rosco », Brotlose Kunst, Fanny-Zobel-Straße 11
  • « Swiss Made » de Dr. Drax, Pase, Akte One, Kobe, Revalerstraße 1
     

Bon à savoir : à proximité immédiate, juste derrière la station de S-Bahn Treptower Park, se trouve le port d’amarrage des bateaux de croisière Stern und Kreissschiffahrt.

Tout autour de l’Oberbaumbrücke

Streetart in Berlin: Mural The Yellow Man by Os Gemeos
Streetart in Berlin: Mural The Yellow Man by Os Gemeos Foto: Rae Allen (CC BY-SA 2.0) by wikimedia commons

Dans la capitale divisée, l’Oberbaumbrücke reliait le quartier de Friedrichshain, appartenant au secteur soviétique, à celui de Kreuzberg, situé dans le secteur américain. Aujourd’hui encore, ce pont reste un lieu prisé pour les thrillers et films de cinéma (« The Bourne Identity », « Cours, Lola, cours »). En partie détruit durant la Seconde Guerre mondiale, le pont a été entièrement rénové après la réunification. Par ailleurs, dans le cadre de divers appels d’offres et initiatives artistiques, de nombreux projets passionnants liés à l’Oberbaumbrücke ont vu le jour, dont certaines peintures murales.

Les plus belles peintures murales

  • « Yellow Man » d’Os Gemeos, Oppelner Straße 3
  • « Pink Man » de BLU, Falckensteinstr. 49
  • « Rounded Heads » de Nomad, Oppelner Straße 46/47

Boxhagener Platz et Frankfurter Tor

Streetart à Berlin : peinture murale d'El Bocho "Les yeux dans la grande ville
Streetart à Berlin : peinture murale d'El Bocho "Les yeux dans la grande ville visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Sur un bâtiment d’angle de la Gabriel-Max-Straße, le « Affe als Kunstrichter » (Le singe comme critique d’art) jette un regard sur l’activité foisonnante de ce quartier haut en couleur. Cette peinture est un extrait d’une toile du même nom de l’artiste Gabriel Cornelius Ritter von Max, devenu célèbre au début du 19e siècle pour ses peintures de singes, qui lui auraient permis de financer ses études scientifiques. Dans cette peinture murale, l’être humain semble devenir un objet d’observation. Veillez donc à adopter un comportement responsable.

Les plus belles peintures murales

  • « Butterfly Girl », Michelle Tombolini, Boxhagener Straße 86
  • « Augen in der Großstadt » (Les yeux dans la grande ville), El Bocho, Lasdehner Straße 7
  • « Affe als Kunstrichter » (Le singe comme critique d’art), Gabriel von Max Gabriel-Max-Straße 6
     

Bon à savoir : dans notre application ABOUT BERLIN, nous avons concocté pour vous un circuit autonome à vélo dédié aux amateurs de street art. Celui-ci vous fera longer la Spree et remonter jusqu’au quartier de Friedrichshain.

A télécharger maintenant gratuitement sur iPhone et Android.

Jetzt im App Store laden: Download ABOUT BERLIN Jetzt im Google Play Store laden: Download ABOUT BERLIN

Il y a tant à raconter. ABOUT BERLIN.

RAW-Gelände

Friedrichshain, RAW-Gelaende
RAW-Gelände Flohmarkt mit Cassiopeia Mural im Hintergrund visitBerlin, Foto: Dagmar Schwelle

Aux 19e et 20e siècles, ce site était dédié à la maintenance des locomotives. Aujourd’hui, le site des anciens ateliers de maintenance (Reichsbahnausbesserungswerk, abrégé RAW) est un lieu de rencontre pour de nombreux artistes du monde entier. En tout, plus de 80 projets coopératifs sont en cours de réalisation sur le RAW-Gelände. Sur place, vous pourrez admirer de superbes peintures murales et autres œuvres d’art, danser, faire de l’escalade ou du skate, vous restaurer et, les week-ends, flâner au marché aux puces.

  • « There’s no such thing as bad publicity » de MTO, Warschauer Str. 58
  • « Mural am Cassiopeia » de ROLF LE ROLFE, RAW-Gelände
  • « Mural am Hochbunker » de LAKE, RAW-Gelände

Holzmarkt

Berlin Mural Fest, Holzmarkt 25, Berlin
Berlin Mural Fest, Holzmarkt 25, Berlin visitBerlin, Foto: Dirk Mathesius

Aujourd’hui, le Holzmarkt doit son dynamisme à l’initiative de quelques citoyens engagés. Lors d’un référendum de 2008, 87 % de la population s’est prononcé contre une utilisation purement commerciale du site. Aujourd’hui, les grandes fresques murales attirent les visiteurs vers le site. Notamment le cercle de flèches colorées de Klebebande et le « Wimmelbild » (jeu d’objets cachés) détaillé du collectif WENU. Le Holzmarkt fait donc partie depuis longtemps des sites incontournables de la scène artistique berlinoise. Outre d’imposantes peintures murales, il vous réserve des œuvres d’art, des concerts, mais aussi des spécialités culinaires et du vin de qualité.

Les plus belles peintures murales

  • « Wimmelbild » de WENU, Holzmarktstraße 25
  • « unknown » de Klebebande, Holzmarktstraße 25  
  • « Citizens » d’El Bocho, Holzmarktstraße 25
  • « No Title » de Cranio (l’indien bleu), Holzmarktstraße 31
     

Bon à savoir : le Holzmarkt n’est situé qu’à 15 minutes de l’East Side Gallery. Sur le chemin, vous pourrez découvrir encore d’autres œuvres murales fascinantes comme l’indien bleu de Cranio, les visages de femmes d’El Bocho ou les filles qui dansent de SOBR.

East Side Gallery

Le "Bruderkuss" sur l'East Side Gallerie à Berlin
East Side Gallery "Sozialistischer Bruderkuss": Dimitri Vrubel "Mein Gott hilf mir, diese tödliche Liebe zu überleben" visitberlin, Foto: Philip Koschel

Étalée sur 1316 mètres de long, cette galerie en plein air le long de la Spree est le plus grand pan du Mur encore intact. 118 artistes de 21 pays ont déjà laissé leur empreinte sur l’East Side Gallery. Parmi les œuvres les plus célèbres figurent le « Baiser fraternel » de Dimitrji Vrubel, « La Trabant » de Birgit Kinder, qui traverse le Mur, ou encore les têtes colorées de Thierry Noir, figure légendaire de la scène artistique urbaine, qui peignait déjà le Mur dans les années 80 en opposition au gris morne.

Aujourd’hui, on retrouve aussi des têtes colorées de Thierry Noir au Bernburger Straße 18 et sur un pan du Mur devant le LP 12 Berliner Mall.

Les plus belles peintures murales de l’East Side Gallery

  • « Baiser fraternel » de Dimitrji Vrubel
  • « Test the Rest », la Trabant de Birgit Kinder 
  • « Du hast gelernt, was Freiheit heißt » (Tu as appris ce qu’est la liberté) d’André Sécrit

Le street art autour du Mauerpark

Art de rue à Berlin : Snoopy et le ballon
Art de rue à Berlin : Snoopy et le ballon visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

Ici passait autrefois la bande frontalière du Mur de Berlin. Aujourd’hui, de nombreux jeunes, familles et personnes en quête de détente se réunissent sur ses pelouses. Outre l’amphithéâtre et le grand marché aux puces, le « Wall of Fame » contribue à ce dynamisme berlinois si typique qui fait du Mauerpark un lieu de rencontre si particulier. Sur le « Wall of Fame », les jeunes ont le droit de faire des graffitis, des tags et de laisser libre cours à leur imagination. Ils trouvent des sources d’inspiration tout autour du parc, telles que le « The big jump » de Victor Ash au Oderberger Straße 57, ou l’adorable Snoopy et son ballon.

Les plus belles peintures murales :

  • « even heroes have bad days », Schwedter Straße 228
  • « The big jump » de Victor Ash, Oderberger Straße 57
  • « Snoopy and the balloon » de Fanakapan, Schwedter Straße 30

Mémorial du Mur de Berlin | Bernauer Straße

Art de rue au mémorial de la Bernauer Strasse : Incisif par Xi-Design
Art de rue au mémorial de la Bernauer Strasse : Incisif par Xi-Design visitBerlin, Foto: Josefine Köhn-Haskins

L’image du soldat de la RDA qui franchit la frontière à la dernière minute a fait le tour du monde. Il s’agit certainement de l’œuvre la plus célèbre de l’ancienne zone frontalière. Ici, sur la Bernauer Straße, vous obtiendrez un bon aperçu de l’époque où Berlin était encore divisée en deux. Xi-Design a réalisé « Steakart » en s’inspirant de l’événement décisif de la réunification. À l’endroit où vous voyez le couteau entamer la chair rouge, vous distinguez en gras les contours du quartier de Berlin en tant que ville réunifiée.

Les plus belles peintures murales

  • « Steakart » incisif de Xi-Design, Bernauer Str. 11
  • « Stralsunder Kapitän » (Le capitaine de Stralsunder Straße) de stereoheat, Stralsunder Str. 33
  • « Blumen, Tiere und berühmte Männer » (Fleurs, animaux et hommes célèbres) de Spray City, Tasd, Tras, Fuchur, Bandit, Anklamer Str. 60

Haus Scharzenberg | Neurotitan Galerie

Streetart vor dem Anne Frank Zentrum 2014
Anne Frank Mural visitBerlin; Foto: Christina Martin

La Haus Schwarzenberg et la Neurotitan Gallery sont cachées au fond des cours situées entre le Hackescher Markt et le Scheunenviertel. Elles sont le lieu de rencontre de nombreux artistes indépendants et acteurs du street art depuis 1995. De nombreux projets passionnants y ont déjà vu le jour. Il n’y a qu’à jeter un œil sur l’arrière-cour colorée pour sentir l’énergie créatrice qui y règne. Jugez-en par vous-même ! Devant le centre Anne Frank à proximité, vous trouverez même une peinture murale avec son portrait.

Les plus belles peintures murales

  • « Wear your mask with a smile » du collectif d’artistes Various & Gould
  • « Batwoman » d’Osch et liz_art_berlin
  • « Charlie Chaplin » d’Osch (Otto Schade)

L’art urbain à Wedding

Autrefois, les artistes optaient pour Wedding, où les logements proposés étaient abordables. Aujourd’hui, Wedding fait partie du quartier Mitte, mais l’art et la culture y ont toujours leur place. De nombreux espaces de projets passionnants et quartiers culturels s’y sont établis, comme le Silent Green, qui a trouvé sa place dans l’ancien crématorium de Wedding.

Les plus belles peintures murales

  • « Tree Children » de Victor Ash, Gerichstraße 23
  • « Murals for the Kidz in the Hood » de Lake Oner, Adolfstraße 14
  • « Ray Charles » de Skalmo, Leibnizstraße 68

La plus vieille œuvre murale de Berlin sur la Savignyplatz

Weltbaum, Ben Wagin in der Lehrter Straße, Berlin Moabit
Der neue Weltbaum, der von der Bachstr. 111 in die Lehrter Str. 27-30 umgezogen ist visitBerlin, Foto: Dirk Mathesius

Dans l’arrière-cour d’une ancienne station-essence au Uhlandstraße 187, à seulement cinq minutes à pied de la Savignyplatz, la plus grande peinture murale de Berlin avait vu le jour en 2004. Il s’agissait d’un triptyque sur 1200 mètres carrés de surface réalisé par Gino Fuchs et Christian Wahle. On y voyait une pieuvre en tenue de militaire et munie de l’étoile de Mercedes tenir les politiciens du Bundestag comme des marionnettes. Cependant, malgré la puissance politique des personnalités illustrées (dont Gerhard Schröder, Helmut Kohl, Willy Brandt et Konrad Adenauer), il n’a pas été possible d’empêcher le triptyque de disparaître sous les coups d’un projet de construction. 
Aujourd’hui, vous y trouverez tout de même le « Weltbaum » (L’arbre du monde) de Ben Wagin. Outre l’original un peu vieilli de 1975 sur la Bachstraße, un nouvel « Arbre du monde » a vu le jour dans le cadre du coup d’envoi du premier Mural Fest sur un mur coupe-feu derrière un square aux Lehrter Straße 27-30, à l’initiative de jeunes artistes de rue dont Kimo de Xi-Design. 

Les plus belles peintures murales 

  • « Weltbaum » (L’arbre du monde) de Ben Wagin, Siegmunds Hof 21 | Bachstraße 111
  • « Hommage à Magritte », Kantstraße 14
  • « Ray Charles » de Skalmo, Leibnizstraße 68

Les peintures murales de Marzahn-Hellersdorf

Streetart in Marzahn-Hellersdorf: Astronaut Juri Gagagrin von Victor Ash
Streetart in Marzahn-Hellersdorf: Astronaut Juri Gagagrin von Victor Ash visitBerlin, Foto: Frank Heise

À l’occasion de la deuxième édition de son Mural Fest en 2019, le groupe d’artistes « Die Dixons » a migré vers Marzahn-Hellersdorf sous la devise « Redonnons de la place aux couleurs ». Des artistes urbains comme Victor Ash, Akut, Boogie, MadC et bien sûr les Dixons eux-mêmes y ont peint au total sept façades, faisant de Marzahn-Hellersdorf un nouveau berceau du street art.

Les plus belles peintures murales

  • « Astronaut » (Youri Gagarine) de Victor Ash, Ludwigsfelder Straße 14, Hellersdorf
  • « Adry del Rocio », Märkische Allee 158, Mural Fest 2019
  • « Akut », Märkische Allee 164, Mural Fest 2019

La Teufelsberg : la plus grande galerie de street art d’Europe

Streetart an der ehemaligen US Abhörstation auf dem Teufelsberg
Streetart an der ehemaligen US Abhörstation auf dem Teufelsberg visitBerlin, Foto: Sarah Lindemann

À l’été 2012, le Graffiti Lobby Berlin a convié pour la première fois les street artistes du monde entier à revisiter le site de l’ancien station d’écoute américaine sur la Teufelsberg. Cette action, baptisée du même nom que l’ancien hymne national de la RDA « Auferstanden aus Ruinen » (Ressuscitée des ruines), a fait de la Teufelsberg la plus grande galerie de street art d’Europe.

Teufelsberg

Artpark Tegel

Freiluftgalerie ArtPark Tegel - Mural by Tankpetrol and Queen Kong
ArtPark Tegel - Mural von Tankpetrol und Queen Kong Foto: Nika Kramer

Les huit gigantesques peintures murales de l’Artpark Tegel se voient de très loin. Ce type d’art sur le bâti visait à valoriser le quartier et à promouvoir les liens entre les habitants. Le donneur d’ordre de ce projet est la coopérative de logements Gewobag, dont la fondation Berliner Leben promeut également le musée de street art de Berlin, le URBAN NATION Museum of Contemporary Art.

Bon à savoir : ces huit fresques gigantesques sont très proches les unes des autres et sont facilement accessibles à pied. Dans notre application gratuite ABOUT BERLIN, nous vous avons concocté un circuit avec des informations contextuelles et des récits audio sur les différentes peintures murales.

Les plus belles peintures murales

  • ONE WALL de Jim Avignon, Neheimer Str. 8
  • ONE WALL de Tankpetrol et Queenkong, Neheimer Str. 4
  • ONE WALL « The starling » de Collin van der Sluijs et Super A, Neheimer Str. 6

Puisez votre inspiration sur notre application ABOUT BERLIN

Où trouver les plus belles peintures murales de Berlin ? Quelles histoires se cachent derrière ces œuvres ? Quels sont les street artistes impliqués ? Et quels messages cherchent-ils à transmettre avec leurs œuvres ? Vous trouverez toutes les réponses à ces questions dans notre application gratuite ABOUT BERLIN. Outre plusieurs circuits consacrés au street art avec des descriptifs détaillés, elle vous réserve des vidéos et des livres audio interprétatifs. Bénéficiez d’explications détaillées sur les peintures murales et plongez au cœur de la scène street art berlinoise.

À télécharger maintenant gratuitement sur iPhone et Android.

Jetzt im App Store laden: Download ABOUT BERLIN Jetzt im Google Play Store laden: Download ABOUT BERLIN

Il y a tant à raconter. ABOUT BERLIN.