Aller au contenu principal
Potsdam, Nouveau Jardin, Palais de Marbre
Potsdam, Nouveau Jardin, Palais de Marbre © (c) SPSG Marmorpalais Leo Seidel

Le Palais de Marbre (Marmorpalais)

Un château au bord du lac

Le Marmorpalais dégage un certain romantisme avec sa façade en marbre de Silésie et en briques rouges, une impression renforcée par son emplacement sur les rives de l’Heiliger See.

​Le Marmorpalais trône dans le Nouveau Jardin de Potsdam, tout comme le château Cecilienhof érigé plus tard, remplaçant le palais édifié sur les rives de l’Heiliger See.

Le seul château prussien datant de l’époque classique

La diversité architecturale des châteaux de Berlin et du Brandebourg est absolument unique : aucun château ou presque ne ressemble aux autres. Les Prussiens étaient créatifs et toujours en avance sur leur temps en matière de constructions : citons notamment le Schloss Charlottenburg, de style rococo, ou le Cecilienhof de style gothique Tudor.

Sur ordre du roi Frédéric-Guillaume II de Prusse, Carl von Gontard plaça un bâtiment cubique à deux étages surmonté d’un dôme dans le Nouveau Jardin à partir de 1787. Il s’agit du premier, et du seul, château royal de Prusse érigé dans le style classique. Les ailes latérales rectangulaires furent ajoutées un peu plus tard, lorsque le roi décida que le palais était trop petit.

Un foyer de transition pour les futurs empereurs

Dans les années 1830, le prince Guillaume, qui devint plus tard l’empereur Guillaume Ier, s’installa au château avec sa femme Augusta. Mais ils y séjournèrent peu de temps car ils attendaient que leur propre château, Schloss Babelsberg, soit terminé. Un autre prince Guillaume, le futur empereur Guillaume II, passa également quelques années de sa vie au Marmorpalais. De 1881 jusqu’à son accession au trône en 1888, il s’installa confortablement dans le château. Les derniers habitants furent le fils aîné de l’empereur Guillaume et de son épouse Cecilie. Ils y emménagèrent en 1904, puis déménagèrent 13 ans plus tard pour investir le Schloss Cecilienhof, à quelques mètres de là.

Le Casino royal

La Seconde Guerre mondiale n’a pas épargné ce château. Une bombe incendiaire frappa l’aile nord et une grenade endommagea le bâtiment principal. Après la guerre, des officiers utilisèrent les murs royaux pour y installer un casino et un musée de l’armée.

Découvrez les grands moments du château

Si vous regardez vers la droite depuis la terrasse, vous apercevrez un petit temple en ruine. C’est là que se trouvait la cuisine du château. Celle-ci fut conçue par le célèbre Carl Gotthard Langhans, artisan de la porte de Brandebourg. Les plats parvenaient à la famille royale, attablée dans la Grottensaal, par un passage souterrain. La Grottensaal est l’une des autres particularités du Marmorpalais. Le roi y dînait avec ses invités lors des chaudes soirées d’été, quand les portes étaient grandes ouvertes sur la terrasse.

Palais de marbre à Potsdam ; salle de la grotte
Palais de marbre à Potsdam ; salle de la grotte © SPSG, Foto: R. Handrick

Vous pourrez également admirer la vaste collection Wedgwood du château ainsi que des motifs de Nibelungen (nains des légendes germaniques).

Informations sur les tickets

Sur présentation d’un billet de la Fondation des châteaux et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg / Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandebourg (Marmorpalais, Neues Palais et Bildergalerie, à l’exception du billet combiné sanssouci+), vous bénéficiez de 25 % de réduction sur un billet journalier du Musée Barberini (valable 3 jours) – et vice versa.

Horaires d’ouverture

Heures d'ouverture (informations complémentaires)

Saison hivernale | De novembre à mars
Du lundi au vendredi : fermé
Samedi et dimanche : de 10h00 à 16h00
Les 24, 25 et 31 décembre : fermé
Le 26 décembre : de 10h00 à 16h00
Le 1er janvier : de 11h00 à 16h00
Dernière admission 30 minutes avant la fermeture.
Sauf mention contraire, les horaires d’ouverture des jours fériés sont ceux du week-end.