Aller au contenu principal
Tempelhofer Feld Berlin: Urban Gardening
Auf dem Tempelhofer Feld © visitBerlin, Foto: Dagmar Schwelle

Envie de verdure

À Tempelhof-Schöneberg, pas besoin de chercher longtemps

Tiergarten, Schöneberger Südgelände et le Tempelhofer Feld avec son étendue et sa générosité... Tout Berlin dispose de nombreux espaces verts, mais ce sont précisément les plus petits parcs et jardins qui laissent respirer la ville et offrent des niches invitant au repos et à la détente. Tempelhof-Schöneberg en compte un bon nombre justement.
Le parc naturel de Marienfelde, situé au sud de Tempelhof, en bordure du village de Mariengrün comprend une réserve naturelle et une partie pédagogique. Cet espace de 40 hectares est bien plus qu'un paradis pour les amoureux de la nature. C'est tout un biotope qui a été créé ici dans lequel une variété extraordinaire d'espèces s'est progressivement installée : des grenouilles des champs rares, des lézards des souches et même une espèce de crapauds appelés pélobate brun. On peut aussi y observer des cerfs ou des sangliers. En parcourant le sentier naturel de 1,5 km, vous pourrez entendre des animaux dans les sous-bois et observer leurs traces sur les chemins.

Jardin dans la cour: Cecliengärten

Plus au nord, vous trouverez d'autres espaces de détente autour du Tempelhofer Damm :
Bosepark, Lehnepark, Alterpark et Franckepark y forment une bande de verdure. Vous pourrez y voir des pierres tombales abîmées par les années, le cimetière de l'ancienne église pittoresque du village de Tempelhof, des petits lacs formés à partir des restes d'un glacier, un grand enclos de daims et des vieux arbres majestueux.
Si vous suivez la piste verte vers l'ouest et passez le parc de Südgelände Schöneberg, vous arriverez au Ceciliengärten. Ce jardin et son lotissement ont été nommés en honneur de la princesse Cécilie de Prusse. Créés dans les années 1920, les jardins sont aujourd'hui classés monuments historiques. Ne manquez pas l'Atelierturm au design original, les jardins parfois très luxuriants dans les cours intérieures qui l'entourent et les façades ornées. Les façades et les portes décorées font des jardins pratiquement un musée en plein air de l'Art Déco.

Erholungsparks im Bezirk

Le Rudolph-Wilde-Park et le Volkspark Schöneberg-Wilmersdorf se trouvent tous les deux à deux pas. Ils furent eux aussi créés au début du XXe siècle pour offrir des zones de loisirs aux habitants de Schöneberg, alors de plus en plus nombreux. L'entrée est du parc est particulièrement splendide : une mare aux canards et une station de métro aux airs d'orangerie, un ancien magasin de produits laitiers et un grand escalier qui mène à d'impressionnantes fontaines. Entre les jets d'eau, un cerf d'or (l'animal héraldique de Schöneberg) trône sur une colonne de 8,80 mètres de haut. C'est sans aucun doute lui qui profite de la meilleure vue sur le parc. Le début du XXe siècle voit apparaître une réglementation stricte dans la partie est : ce parc conçu pour les classes moyennes supérieures ne tolèrera que les flâneries respectables. Les aires de jeux et les installations sportives sont situées plus à l'ouest, de sorte que les enfants qui jouent ne dérangent pas. Aujourd'hui encore, la séparation demeure : jardin de style thermal à l'est et jardin à l’anglaise à l'ouest. Au début, les gardiens du parc veillaient à un ordre strict : seul un adulte et un enfant étaient autorisés à se promener sur les pelouses à la fois. Les parents écrivirent alors des lettres de protestation au service des parcs, qui n'assouplit les règles qu'en 1928, permettant l'accès aux pelouses trois après-midis par semaine. À cette époque, le père de la gymnastique, Zobel, a réussi à faire en sorte que la pelouse soit au moins ouverte pour des cours de sport le matin. Mais ne vous en faites pas, vous pouvez aujourd'hui profiter du parc comme bon vous semble. C'est un parc de loisirs ouvert à tous, quelle que soit votre vitesse de déplacement : joggeurs ou cyclistes, promeneurs tranquilles et enfants ou tout simplement amateurs de bronzette.

Pour en savoir davantage sur les quartiers de Berlin, consultez notre appli Going Local Berlin.