Aller au contenu principal
Innenraum ewerk, Berlin Mauerstraße
Innenraum ewerk, Berlin Mauerstraße © ewerk, Foto: Juliane Eirich

E-Werk

Les nombreuses vies d'un bâtiment industriel

Son nom fût surtout connu de la plupart pour son utilisation temporaire dans les années 1990 : le vieux bâtiment atteignit une renommée mondiale en tant qu'E-Werk et est devenu l'un des clubs de techno les plus connus d'Europe. Depuis 2005, il vit une renaissance en tant que bureaux et lieu événementiel après avoir été restauré en tant que monument historique et agrandit avec des bâtiments modernes. Aujourd'hui, on peut à nouveau y faire la fête et y travailler. Au 70-80 de la Mauerstraße, un premier bâtiment de la « Städtischen Electricitäts-Werke » avait déjà été érigé en 1885 pour alimenter les quartiers environnants. A partir de cette gare centrale se trouve encore sur le site la partie nord du bâtiment de 1885 - le plus ancien témoignage architectural de l'industrie électrique en Allemagne. Le poste électrique de Buchhändlerhof a été construit de 1926 à 1928 selon les plans de l'architecte Hans Heinrich Müller et était en fonctionnement jusqu'en 1988. Müller a dû planifier la construction du poste électrique dans des conditions difficiles : La construction très dense déjà existante du bloc de maisons l'obligea à trouver une solution d'économie de l'espace. à neuf étages, regroupé autour d'un puits de lumière, les appareillages de commutation s'empilent les uns au-dessus des autres sous forme condensée, reliés les uns avec les autres par une construction de ponts étroits. Fortement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale,  la salle de contrôle en quart de cercle au milieu de l'ensemble est conservée et est devenue un signe distinctif caractéristique.