Aller au contenu principal
Alte Gräber auf dem Jüdischer Friedhof in der Schönhauser Allee
Jüdischer Friedhof, Schönhauser Allee Berlin wikimedia, Foto: Manfred Brueckels (CCBY SA3-0)

Cimetière juif de la Schönhauser Allee

Pour toujours et à jamais.

Le repos des ports est ici éternel : un cimetière juif ne doit jamais être abandonné.

Le cimetière inauguré en 1827 a été pendant 50 ans le seul lieu de sépulture des juifs de Berlin. Il est situé dans le triangle entre la Schönhauser Allee, Kollwitz et la Knaackstraße. Ici se dressait autrefois une brasserie et il y a encore aujourd'hui sur le site des restes de citernes. Des jeunes déserteurs se sont cachés dans l'une d'elle lors de la dernière semaine de la guerre en 1945. Ils ont été découverts par la Gestapo et pendus aux arbres du cimetière.

Vera Frankenberg, une jeune fille frappée par une grenade peu avant la fin de la guerre sur le cimetière, et Martha Liebermann, la femme du peintre Max Liebermann, ont été les dernières personnes enterrées. Martha Liebermann s'est donnée la mort dans l'attente de sa déportation en 1943, est restée enterrée dans le Weißensee, fut transférée en 1960 et repose depuis à côté de son mari.