Aller au contenu principal
Chancellerie fédérale à Berlin
Chancellerie fédérale © visitBerlin, Foto: Dagmar Schwelle

Bundeskanzleramt (Chancellerie fédérale)

De la transparence pour les gouvernants

L'ensemble architectural spectaculaire de la nouvelle Chancellerie fédérale a été conçu par les architectes berlinois Axel Schultes et Charlotte Frank sous le mandat d'Helmut Kohl (1982–1998). Il s'agit de l'un des édifices les plus imposants du nouveau Quartier gouvernemental. Après que le Bundestag ait décidé en 1991 que Berlin devienne la capitale de l'Allemagne réunifiée, un concours a été lancé pour créer les bâtiments gouvernementaux dans le coude de la Spree. La Chancellerie intégrée au « Band des Bundes » (ruban fédéral) est composée d'un corps central à neuf étages, le bâtiment des dirigeants, ainsi que d'ailes plus basses, étendues. Le symbole du bâtiment central est le demi-cercle de 18 mètres de hauteur dans la partie supérieure de la façade. C'est pourquoi certains l'appellent « la machine à laver fédérale ». Les façades en verre de la Chancellerie fédérale lui confèrent surtout de la transparence : des stèles de douze mètres de hauteur, aux formes douces, donnant la première impression de colonnes, structurent les façades en verre et procurent des perspectives où l'intérieur et l'extérieur de l'édifice s'entrecroisent. A l'intérieur de la Chancellerie fédérale, on trouve les bureaux des collaborateurs dans les ailes latérales, le bâtiment des dirigeants servant pour la représentation. Le hall d'entrée possède les dimensions d'une cathédrale. L'étage de réception du chancelier offre, grâce à sa transparence et à ses balcons, une vue superbe sur le Tiergarten. Dans la Cour d'honneur où sont accueillis les hôtes étrangers, se dresse la sculpture en fer monumentale « Berlin » de l'artiste espagnol Eduado Chillida. Chaque année, en septembre, l'édifice organise une « Journée portes ouvertes » durant laquelle on peut visiter ce lieu du pouvoir.