Aller au contenu principal
Renaissance-Theater
Zuschauerraum des Renaissance Theaters © Renaissance-Theater, Foto: Florian Profitlich

Renaissance-Theater

Le théâtre d'acteurs de Berlin dans un style Art-Déco

Une visite du Renaissance-Theater commence dès sa construction en elle-même. Sa décoration intérieure a été remaniée quelques années après la création du théâtre par l'architecte renommé Oskar Kaufmann dans le style Art-Déco des années 20, avec des élements du rococo et de l'expressionisme. Outre le lambrissage en bois de rose rougeâtre, et la diversité des formes décoratives, une peinture murale imposante dotée de motifs de la Commedia dell'Arte séduit particulièrement dans la salle de spectacle - un bijou de l'architecture théâtrale.

Le Renaissance-Theater a ouvert ses portes en 1922 avec « Miss Sara Sampson » de Gotthold Ephraim Lessing. Le premier directeur fut l'écrivain autrichien Theodor Tagger qui, sous le pseudonyme de Ferdinand Bruckner, devint dans les années qui suivirent un dramaturge à succès de la République de Weimar. Son drame « Maladie de jeunesse » a fêté ici son grand succès en 1928 sous la direction de son successeur Gustav Hartung - même si à cette époque la réelle identité de Ferdinand Bruckner était encore inconnue. Sous le nazisme, le théâtre a dû interrompre son exploitation, mais a pu réouvrir peu après la fin de la Guerre mondiale.

Grâce à une combinaison d'exigence littéraire et de divertissement, le théâtre est parvenu à s'établir comme un théâtre d'acteurs. Des acteurs connus tels que Helene Weigel, Otto Sander, Curt Goetz entre autres se sont produits sur la scène de ce théâtre classé monument historique. Aujourd'hui, le Renaissance-Theater, sous la direction de Horst-H. Filoh, se consacre principalement au drame contemporain. En ce sens, les créations et premières d'auteurs nationaux et internationaux définissent le profil du théâtre. Sa programmation inclut toujours des personnalités telles que Mario Adorf, Winfried Glatzeder, Maria Hartmann, Ilse Ritter, Udo Samel, entre autres.

Billets