Aller au contenu principal

Monument aux morts de l'armée fédérale

En mémoire des soldats de l'armée fédérale décédés qui ont sacrifié leur vie au nom de la paix, le droit et la liberté

Depuis la création de l'armée fédérale en 1955, 3 100 soldats et membres du personnel du civil sont décédés pendant leur service. Le 8 novembre 2009, le monument aux morts de l'armée fédérale placé en leur honneur au sein du ministère fédéral de la défense, à la limite du terrain du Bendlerblock, a été inauguré par le président fédéral Horst Köhler.

Depuis la création de l'armée fédérale en 1955, 3 100 soldats et membres du personnel du civil sont décédés pendant leur service. Le 8 novembre 2009, le monument aux morts de l'armée fédérale placé en leur honneur au sein du ministère fédéral de la défense, à la limite du terrain du Bendlerblock, a été inauguré par le président fédéral Horst Köhler.
Un grand bloc de béton accessible et ouvert à tous de 41 mètres de longueur, huit mètres de largeur et dix mètres de hauteur a été créé selon les plans de l'architecte munichois Andreas Meck. Il est masqué par une paroi en bronze à trous dont la structure ressemble à celle des plaques d'identité divisées en deux des soldats décédés. Dans la partie interne du monument se trouve une pièce toute noire, un espace du silence. Sur l'épigraphe est inscrit : « Aux morts de notre armée fédérale qui ont œuvré pour la paix, le droit et la liberté ». Les noms de plus de 3 100 soldats morts au combat sont projetés sur le mur pendant environ cinq secondes.

Heures d'ouverture (informations complémentaires)
Lundi - mercredi, vendredide 9h à 18h
Jeudide 9h à 20h
Samedi + dimanchede 10h à 18h
Réservation possible au numéro suivant pour les visites guidées de groupe du monument aux morts : +49 (0)30 / 18 24 22 37