Aller au contenu principal
Façade du Kunsthaus Dahlem sur le côté
Façade du Kunsthaus Dahlem sur le côté © Kunsthaus Dahlem, Foto: Jürgen Pleuser

Kunsthaus Dahlem

Modernisme d'après-guerre dans l'ancien atelier d'Arno Breker

Durant l'époque nazie,  c'est l'atelier d'État d'Arno Brekers, aujourd'hui c'est un espace d'exposition du modernisme d'après-guerre. Breker devait y construire des sculptures pour le projet d'Hitler de Germania. Après la guerre, le sculpteur Bernhard Heiliger emménage, puis d'autres artistes le suivent. Vous pouvez voir les sculptures d'Heiliger depuis 2015 dans le jardin des sculptures du musée. Depuis lors, l'atelier est aussi un espace d'exposition – pour l'art sculptural de la période d'après-guerre de l'Allemagne de l'Est et de l'Ouest.

De l'atelier nazi au musée pour l'art du modernisme d'après-guerre

La maison d'art d'aujourd'hui a été érigée entre 1939 et 1942 en tant qu'atelier d'État du sculpteur Arno Breker selon les plans de l'architecte Hans Freese. C'est un cadeau d'Hitler au sculpteur qu'il estimait tant. À l'époque nazie, Arno Breker fait partie des plus grands artistes sculpteurs du troisième Reich et livre depuis 1937 des sculptures architecturales pour les bâtiments monumentaux d'Albert Speer. Breker lui-même utilise rarement l'atelier en raison de la guerre. Aujourd'hui, il est le seul atelier d'État nazi historique conservé et accessible au public.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment de l'atelier est d'abord utilisé par la division de contrôle de l'information des États-Unis. De 1949 jusqu'à sa mort en 1995, le sculpteur Bernhard Heiliger vit et a travaillé dans l'aile Est du bâtiment. 20 œuvres d'Heiliger sont exposées dans le jardin des sculptures à proximité. Ses œuvres se dressent aujourd'hui également devant la Philharmonie de Berlin, la bibliothèque publique et dans la collection Würth.

D'autres artistes connus tels qu’Emilio Vedova, Wolf Vostell ou l'architecte Werner Düttmann travaillent à cette époque dans l'ensemble magnifique situé dans le Grunewald. Durant de nombreuses années, l'Office allemand d'échanges universitaires (DAAD) et le Sénat culturel de Berlin attribuent l'atelier à des artistes du monde entier.

Modernisme d'après-guerre au Kunsthaus

En 2015, le Kunsthaus Dahlem est ouvert en tant que bâtiment d'exposition pour l'art du modernisme d'après-guerre allemand en Allemagne de l'Est et de l’Ouest. Dans le Kunsthaus Dahlem d'aujourd'hui, vous pouvez admirer principalement des sculptures, mais aussi des peintures et des photographies. L'accent est mis sur les années de 1945 à 1961. L'ancien maire de Berlin Klaus Wowereit s'est également investi pour une rénovation conforme aux règles de la protection du patrimoine. L'atelier principal d'environ 300 mètres carrés impressionne par son élégance classique et les hautes fenêtres. Ses neuf mètres du sol au plafond laissent passer beaucoup de lumière dans la pièce plutôt simple. Un escalier en colimaçon mène à la galerie pour la présentation d'objets de format plutôt petit. Les grandes sculptures dans la pièce principale sont complétées par des photographies ou des peintures sur les murs blanchis à la chaux. Dans la grande exposition qui dure depuis plusieurs années du modernisme d'après-guerre, vous pouvez voir plus de 70 œuvres de près de 20 artistes issues de la sculpture, de la peinture, du graphisme et de la photographie, entre autres  Ruthild Hahne, Karl Hartung, Bernhard Heiliger, Jeanne Mammen, Louise Stomps et Hans Uhlmann.

Des expositions spéciales régulières ont lieu en parallèle.

Ce qu'il y a au Kunsthaus Dahlem

  • Le jardin des sculptures avec plus de 20 sculptures de Bernhard Heiliger
  • Des sculptures du modernisme d'après-guerre de 20 artistes majeurs
  • Des ateliers pour les classes scolaires et d'autres événements
  • Un bâtiment classé de l'époque nazie, conçu par Hans Freese
  • Des informations sur l'histoire de l'établissement

Art dans le Grunewald : Brücke et Max Liebermann

Le Brücke-Museum se trouve juste en face du Kunsthaus Dahlem. Ici sont exposées depuis les années 1960 des œuvres du groupe d'artistes « Brücke ». Des chefs-d ‘œuvres expressionnistes de Karl Schmidt-Rottluff, Emil Nolde, Ernst Ludwig Kirchner et Max Pechstein vous invitent à la contemplation. Toujours dans le sud-ouest plein de végétation, situé directement sur le Wannsee, se trouve la résidence d'été de la famille Liebermann. Vers 1909, l'artiste fait construire son refuge au bord de l'eau. Plus de 200 œuvres y sont créées. Rénové dans le respect du monument historique, aujourd'hui l'œuvre de Liebermann se laisse admirer sur son lieu de création.

Nos conseils pour votre visite au Kunsthaus Dahlem

Le plus simple est de prendre la ligne 3 du métro jusqu'à la station Dahlem-Dorf. De là, prenez le bus 115 jusqu'à la Finkenstraße. Il ne vous reste plus qu'environ cinq minutes à pied jusqu'au Kunsthaus Dahlem. Vous pouvez vous procurer des billets moins chers en combinaison avec le Brücke-Museum voisin. Des visites guidées limitées à 30 personnes sont possibles après accord. L'entrée est gratuite les enfants et les adolescents. Le musée est fermé le mardi.

Horaires

Lundi 11:00 – 17:00
Mercredi 11:00 – 17:00
Jeudi 11:00 – 17:00
Samedi 11:00 – 17:00
Dimanche 11:00 – 17:00