Aller au contenu principal
Industriekultur Klinkerbau der AEG Humboldthain
Technologie-Park Humboldthain, ehemaliges AEG Gelände © Foto: Mischa Heuer

AEG am Humboldthain

Voici l'Electropolis de Berlin

Im Wedding, zwischen Brunnenstraße, Gustav-Meyer-Allee, Voltastraße und Hussitenstraße erstreckte sich einst eines der größten Berliner Industriegelände: Das Werksgelände des Elektrokonzerns Allgemeine Electricitäts-Gesellschaft (AEG) am Humboldthain.

Même si aujourd'hui seulement quelques parties de l'ancien complexe industriel ne sont conservées, on peut comprendre son importance d'autrefois. L'ensemble du complexe classé avec ses salles de montage impressionnantes sur la Hussitenstraße montre l'importance de l'industrie électrique pour le développement de Berlin.

Berlin en tant qu'Electropolis
En plus de la construction de machines, l'industrie électrique a particulièrement marqué le développement industriel de Berlin. À partir de 1890, les entreprises de l'industrie électrique domiciliées à Berlin ont défini la croissance de Berlin en tant que métropole industrielle - Berlin est devenue l'Electropolis ! L'augmentation rapide de l'industrie électrique a été déterminée principalement par la compagnie d'électricité AEG. À partir de 1895, la société a construit en l'espace de quelques années un des sites industriels les plus imposants selon les standards de l'époque sur la vaste zone à côté de la Brunnenstraße : les usines d'AEG à Humboldthain. Là, ont été créés des moteurs et machines électriques, des équipements ferroviaires, des appareils et du matériel électriques et des articles électroménagers de tous types.

Le premier « métro » d'Allemagne.
Pour connecter la zone de l'Humboldthain avec l'usine d'appareils d'AEG de l'Ackerstraße, un tunnel sous-terrain de 300 mètres de long fût construit entre 1895 et 1897. Grâce à lui, des autorails électriques conduisaient et transportaient des travailleurs et du matériel entre les deux sites. En principe, naît le premier « métro » en Allemagne, même s'il n'était pas accessible au public. Mais moins de 10 ans plus tard, tous les Berlinois pouvaient prendre le métro - à Kreuzberg, à la surface, sur des pilotis de fer.

AEG à Humboldthain
Les premiers bâtiments sur le site d'AEG à Humboldthain proviennent de la fin du 19ème siècle. C'est à cette époque seulement que la soi-disant Beamtentor conçue en 1896 par l'architecte Franz Schwechten est obtenue. A partir de 1910 naît le bâtiment industriel, qui est conservé en grande partie jusqu'à aujourd'hui, sous la direction de Peter Behrens. Ils sont la preuve d'un tournant fondamental dans l'architecture industrielle et ont une importance innovatrice pour l'histoire architecturale du 20ème siècle : Behrens a trouvé une méthode de construction monumentale avec des formes strictes, clairement ordonnées, sans ornement. En plus de la brique rouge foncé, il a utilisé des briques de fer bleutées reluisantes pour la conception des façades, qui se distinguent encore aujourd'hui clairement de la zone résidentielle environnante. L'un des plus impressionnants bâtiments de l'ancien site d'AEG est la
salle de montage pour les grandes machines. Construit en 1911-1912 selon les plans de Peter Behrens, elle fait partie des plus grands halls de fabrication de Berlin.

Du site d'AEG au parc technologique et d'innovation
Jusqu'en 1983, les appareils électriques ont été produits dans les usines de la Brunnenstraße. Après l'abandon du site, les bâtiments ont été démolis sur la moitié Est du site de l'usine. Aujourd'hui, les usines restantes sont utilisées entre autres comme parc technologique et d'innovation de Berlin (TIP) par des instituts de l'Université technique, des entreprises commerciales et des entreprises médiatiques. L'ensemble du complexe est classé.