Aller au contenu principal
Luftbrückendenkmal
Luftbrückendenkmal Berlin © wikimedia commons

We keep you informed during the Corona crises:

 

About the current situation in Berlin

 

Guidelines in view of the corona epidemic in Germany

 

On our emergency page you will find all important information and updates on the current situation in Berlin. We have compiled the addresses and telephone numbers of embassies, consulates, train stations, airports and hospitals for you.

EMERGENCY SITE

Our Service Center can provide you with more information

+49 (0) 30 25 00 25

Monument pour le pont aérien

La « Hungerharke » (la fourche de la faim) à l'aéroport de Tempelhof est un symbole pour commémorer l'époque à laquelle Berlin fut maintenue en vie par les airs.

L'aéroport de Tempelhof fait partie intégrante de l'histoire de Berlin. Le type d'architecture strict et monumental à la fois indique très clairement l'influence du Troisième Reich. Le plus grand projet de construction porté à terme et portant cette signature est l'aéroport. L'énorme bâtiment est considéré comme le cinquième édifice le plus grand du monde. En 1948/49, lorsque les dirigeants de l'Union soviétique ont décidé de bloquer tous les rapports avec les secteurs occidentaux, dans le but de créer une situation de famine dans la ville, l'aéroport de Tempelhof est devenu l'artère vitale de Berlin-Ouest. Le mémorial du pont aérien voisin (appelé aussi « la fourche de la faim » en langage populaire) est dédié aux avions et pilotes des Alliés appelés les « Rosinenbomber ». Pendant 13 longs mois, les Américains et les Britanniques ont approvisionné la ville par voie aérienne en produits alimentaires, combustibles et tout ce dont les citoyens avaient besoin au quotidien pour survivre. L'aéroport a été fermé au trafic aérien en octobre 2008.