Aller au contenu principal
Antoniusfigur an der Fassade der Katholischen Hochschule für Sozialwesen Berlin (KHSB)
Antoniusfigur, Katholische Hochschule für Sozialwesen Berlin KHSB © KHSB, Foto: Ralf Heinrichs

Katholische Hochschule Berlin (haute école catholique de Berlin) - ancien hôpital St. Antonius

Moderne dans la campagne

La première pierre du bâtiment a été posée en 1928 par la Congrégation des Sœurs de Marie de Breslau, qui fît construire sur le site de 50.000 mètres carrés l'hôpital Saint-Antonius. Après seulement 18 mois de construction, l'hôpital a été inauguré en 1930. le professeur Paul Lazarus, premier médecin chef de l'hôpital, et le conservateur d'autrefois, Dr. Pollak, étaient responsables des débuts d'un des hôpitaux les plus modernes à Berlin dans les années 30. Dans une zone naturelle du quartier de Karlshorst, un hôpital de plein air fût développé pour 300 patients et patientes. Des salles de couchage couvertes (terrasses de toit), des cures de mouvement et de terrain sur le site, ainsi que des conférences hygiéniques pour les profanes en médecine et une radio pour les patients posent de nouvelles normes dans l'ancien paysage des hôpitaux.

Avec l'occupation du bâtiment par l'administration militaire soviétique en 1945, le personnel hospitalier devait admettre et en moins de quelques heures renvoyer des patients ou être déplacée dans un établissement temporaire  au sud-ouest de Berlin. Des déclarations saisissantes de témoins prouvent que le bâtiment a été utilisé à l'époque comme une prison. Aux sous-sols des dissidents politiques étaient souvent détenus pendant des mois, torturés, et sont probablement morts. De 1964 à 1990 le bâtiment était le siège du ministère de l'Agriculture, des forêts et de l'industrie alimentaire de la RDA. En 1990, la propriété a été transférée aux Sœurs de Marie et en 1991, la Katholische Hochschule für Sozialwesen de Berlin (institut catholique des affaires sociales) commença son enseignement. La haute école est aujourd'hui dans un parc de verdure sauvage. Un campus pour se sentir bien.

L'architecte F.A. Pollak a réussi à donner aux « pensées sociales hygiénique » une correspondance avec les éléments de style de l'architecture Bauhaus de cette époque. La nouvelle impulsion était : de la médecine individuelle à la médecine sociale. La conception architecturale de la maison montre aujourd'hui encore des éléments du Bauhaus, qui donne au bâtiment un statut de monument. Ainsi presque toutes les fenêtres en treillis et les différentes tuiles colorées des différents étages ont été conservées. Des poignées de porte Bauhaus à la sculpture architecturale de la silhouette d'Antonius comme pilier symbolique sur la façade d'entrée, il y a une grande variété de détails architecturaux particuliers à découvrir.