Reichstag

Reichstag

Parlement et reflet de l'histoire allemande

Reichstag – © Scholvien

L'empereur Guillaume Ier frappa trois fois sur la première pierre du bâtiment le 9 juin 1884 et l'on dit qu'il avait alors fait voler l'outil en éclats. L'empereur ne voulait pas du Reichstag. Il n'avait approuvé les plans de l'architecte Paul Wallot qu'à contre-cœur, et avait carrément refusé d'autoriser la lourde coupole de pierre prévue par Wallot. Car l'édifice aurait alors été plus haut que le château de la ville.

En 1894, après dix ans de constructions, le Reichstag est prêt, et la coupole dépasse le château. L'empereur, désormais l'oncle de Guillaume, Guillaume II, fulmine contre ce « comble du mauvais goût ». Mais que doit-il faire ? Tout simplement, il discrédite l'architecte, baptise le Reichstag « la cage des singes impériaux » et empêche la dédicace « Au peuple allemand » - qui ne fut apposée qu'en 1916.

Cependant, le bâtiment du parlement demeure - et désormais, son histoire reflète les turbulences de l'histoire allemande. Le 9 novembre 1918, le député Philipp Scheidemann proclame la République. Le 27 février 1933, un incendie aux causes encore non élucidées se déclare dans l'édifice, et la salle de réunion et la coupole s'embrasent. L'incendie du Reichstag est exploité par les nazis pour justifier la répression d'opposants politiques.

Détruit durant la Seconde guerre mondiale, le Reichstag est reconstruit entre 1961 et 1971 d'après les plans de l'architecte Paul Baumgarten, sous une forme simplifiée, et sans la coupole bombardée en 1945. Et après la Réunification allemande, le Bundestag décide d'utiliser de nouveau le bâtiment en tant que Parlement. Sur le modèle des impressionnantes dimensions historiques, l'architecte Sir Norman Foster remanie le Reichstag pour en faire un parlement moderne. La coupole de verre accessible, d'abord vivement controversée est devenue depuis un nouveau symbole de la ville.

Depuis 1999, le bâtiment du Reichstag est de nouveau le siège du Bundestag allemand.

Attention:

La visite est gratuite et est possible uniquement après réservation au préalable (2 jours à l'avance).
Inscription en ligne.

Commentaires

visite coupole du reichstag par JEANNET (non vérifié)

Infobox

Platz der Republik 1
11011 Berlin Tiergarten
Tel.: 030 – 22 73 21 52

besucherdienstatbundestag [dot] de

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.

gratuit

quotidiende 8h à 24h
dernière admission22h

Clôture de la coupole 2014: 24. - 28. Mars, 7. -11. Juliette, 21. -25. Juliette et 20. -24. Octobre. La Terrasse est accessible.

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Sightseeing

Parlement et reflet de l'histoire allemande

vue
(0.20 km)

De la transparence pour les gouvernants

vue
(0.37 km)

Un symbole d'unité

vue
(0.48 km)

Le cabinet des mannequins de cire.

vue
(0.83 km)

La cathédrale des transports

vue
Visites de la ville
(0.38 km)

Découvrir la capitale en faisant du sport

vue
(0.57 km)

Une visite multimédia extraordinaire de la ville via la scène musicale berlinoise

vue
Musées + Art
(0.58 km)

Le champ de stèles près de la Porte de Brandebourg est une forme très particulière de mémorial expérimental

vue
Shopping