Aller au contenu principal
Blick auf das Brandenburger Tor im Sonnenuntergang
Blick auf das Brandenburger Tor im Sonnenuntergang © visitBerlin, Foto: Dagmar Schwelle

Tour 39 - Circuit à vélo à travers Mitte

Côtoyer l'Histoire allemande dans sa diversité

Ce circuit débute à l'Hôtel Citystay Hostel Berlin-Mitte, au numéro 16 de la Rosenstraße. Prenez la rue par la droite. Avancez jusqu'à la rue « An der Spandauer Brücke » que vous prenez à droite et continuez jusqu'à Hackeschen Markt.   

Hackescher Markt

Hackesche Markt est un carrefour à grande circulation dans le faubourg de Spandau où se croisent piétons, cyclistes, automobilistes, trams et métros. C'est un lieu très réputé de la vie nocturne berlinoise. Profitez-en pour visiter les arrières-cours Hackesche Höfe.

Hackesche Höfe

L'entrée aux Hackesche Höfe se trouve en face du Hackesche Markt dans la rue Rosenthaler Straße, numéro 40/41. Ce complexe fut aménagé en 1906 avec huit arrières-cours et propose un mélange varié d'institutions culturelles, d'entreprises et de logements. Traversez le Hackescher Markt jusqu'à la rue Burgstraße et tournez à gauche.  

Museumsinsel (l’Île aux Musées)

Pédalez sur quelques mètres, traversez le pont de la Spree. Vous vous trouvez maintenant sur la Museumsinsel, avec les Pergamonmuseum, Neues Museum, Alte Nationalgalerie, Bode-Museum et Altes Museum (Musée de Pergame, Nouveau Musée, Ancienne Galerie nationale, Musée de Bode, Ancien Musée). Quittez la Museuminsel par la rue Burgstraße et la rue Bodestraße, puis tournez à droite dans la rue « Am Kupfergraben ».   

Am Kupfergraben

Am Kupfergraben est une rue parallèle au Kupfergraben, le bras de la Spree qui longe l'Île aux Musées par la gauche. Pédalez toujours tout droit et admirez la vue sur les somptueux bâtiments des musées. Avancez jusqu'à la rue Geschwister-Scholl-Straße, tournez à droite, puis traversez le pont et continuez sur la rue Tucholskystraße.  

Oranienburger Straße

Avancez jusqu'à la rue Oranienburger Straße que vous prenez à droite. Vous voyez sur la gauche la Neue Synagoge.

Neue Synagoge (Nouvelle Synagogue)

La Nouvelle Synagogue fut inaugurée en 1866. Ce somptueux bâtiment, orné d'une coupole en or visible de loin, fut érigé par les architectes Eduard Knoblauch et Friedrich August Stüler. Lors de la Nuit de Cristal du 9-10 novembre 1938, la synagogue fut épargnée grâce à l'intervention courageuse d'un policier.  

L'édifice subit cependant de graves dégâts lors d'une attaque aérienne britannique sur Berlin. La synagogue a rouvert ses portes en 1994. Retournez sur la rue Oranienburger Straße en direction de la rue Tucholskystraße. Restez sur la rue Oranienstraße jusqu'à la rue Friedrichstraße, tournez à gauche.

À faire : Maskworld
À la rue Oranienburger Straße, aux numéros 46-47, vous trouverez le magasin de déguisements Maskworld où vous pourrez fouiner, toucher et acheter des déguisements, des masques originaux, des articles pour effets spéciaux, des perruques et bien plus encore.

Friedrichstraße

Pédalez sur la rue Friedrichstraße en direction du sud. Vous pouvez voir sur la gauche les théâtres Friedrichstadt Palast et Quatsch Comedy Club. Lorsque vous arrivez au pont de la Spree, offrez-vous une petite pause au Friedrichs 106.  

Le Friedrichs 106

Le Friedrichs 106 est un café où la tradition des cafés viennois rencontre la culture des petits déjeuners berlinois. C’est-à-dire que vous pouvez aussi y déguster des escalopes viennoises. Traversez le pont et observez à votre droite le Tränenpalast (Palais des larmes).

Service icon
Contenu rédactionnel recommandé

Je suis d'accord pour que du contenu venant de Komoot s'affiche. Pour plus de détails, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

« Charger le contenu » charge le contenu une seule fois.  « Charger le contenu automatiquement pendant 14 jours » charge les contenus Komoot automatiquement pendant les 14 jours à venir. Le cookie correspondant est enregistré à cet effet.

Tränenpalast (Palais des larmes)

« Tränenpalast » est le surnom berlinois de l'ancien hall des ressortissants du passage-frontière de la rue Friedrichstraße. Lors de la division allemande, ce bâtiment abritait les guichets de contrôle et d'enregistrement des gardes-frontière de la RDA. Les citoyens de la RDA devaient, du grand hall, faire leurs adieux à tous leurs proches. Continuez sur la rue Friedrichstraße jusqu'à ce que vous arriviez au boulevard Unter den Linden.    

Unter den Linden (Sous les tilleuls)

Tournez à droite et admirez cette avenue aux larges terre-pleins arborés de tilleuls dont elle tient son nom. Vous passerez devant le Café Einstein (42, boulevard Unter den Linden) où vous pouvez déguster un bon café et croiser de nombreux politiciens. Si vous continuez tout droit, vous arrivez directement à la Porte de Brandebourg.  

Brandenburger Tor (Porte de Brandebourg)

La Brandenburger Tor est l'un des monuments touristiques les plus célèbres de Berlin. Elle est le symbole de l'Histoire allemande, qui est aussi variée que mouvementée. Lors de la division allemande, elle se tenait exactement au milieu des installations frontalières, et, depuis la chute du Mur, elle est le symbole de la réunification allemande. Passez sous la porte et tournez à droite dans la rue Ebertstraße.   

Reichstsgebäude (Palais du Reichstag)

Après quelques minutes, vous arriverez face à l'imposant Reichstagsgebäude, coiffé de sa nouvelle coupole conçue par l'architecte Sir Norman Foster. Ce bâtiment est, depuis 1999, le siège du Bundestag allemand (Parlement). Vous pouvez visiter gratuitement le toit-terrasse et la coupole mais uniquement sur réservation. Retournez sur la rue Ebertstraße, passez devant la Porte de Brandebourg, puis continuez tout droit jusqu'au Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe.    

Denkmal für die ermordeten Juden Europas (Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe)

Descendez de vélo, attachez-le et baladez-vous dans ce grand champ de stèles, conçu par Peter Eisenmann. Les 2 711 stèles rendent hommage aux six millions des victimes juives de l'Holocauste. Avancez sur la rue Ebertstraße jusqu'à la place Potsdamer Platz.

Potsdamer Platz

Potsdamer Platz est aussi un miroir de l'Histoire allemande. Dans les années 1920, elle était l'une des places les plus fréquentées au monde. Elle fut presque entièrement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Lors de la division allemande, elle est abandonnée en plein no man’s land entre l'Est et l'Ouest. Puis, après la chute du Mur, elle est réaménagée dans sa configuration actuelle. Quittez la place par la rue Stresemannstraße.

Stresemannstraße

Avancez de quelques mètres jusqu'à la rue Niederkirchnerstraße que vous prenez à gauche. Continuez jusqu'à ce qu'elle se nomme Zimmerstraße. À l'angle de la rue Friedrichstraße, vous trouverez le Checkpoint Charlie.  

Checkpoint Charlie

À l'époque de la division allemande, Checkpoint Charlie était un poste-frontière de Berlin ouvert uniquement aux proches des militaires des alliés de l'Ouest et aux diplomates étrangers. En 1961, on assista ici à la fameuse confrontation entre les blindés soviétiques et américains. Aujourd'hui, vous pouvez visiter à cet endroit le Mauermuseum.

Mauermuseum (Musée du Mur)

Le Mauermuseum est inauguré en 1963. Il abrite un centre de documentation du Mur et des évasions aussi bien réussies que vaines. Vous y verrez un grand nombre de documents, de photos et de moyens de fuite, comme des montgolfières, des voitures, un mini sous-marin et plus encore. Engagez-vous dans la rue Schützenstraße jusqu'à la rue Axel-Springer-Straße où vous tournez à gauche.  

Spittelmarkt

Avancez tout droit jusqu'à la rue « Spittelmarkt » que vous prenez à droite. Puis continuez jusqu'à ce qu'elle devienne la rue Gertraudenstraße puis le boulevard  Mühlendamm. Après le pont Mühlendammbrücke, tournez à droite dans le quartier Nikolaiviertel.  

Nikolaiviertel

Le quartier Nikolaiviertel est la zone résidentielle la plus ancienne de Berlin. Déjà en 1200, c’est ici que fut érigée l'église Nikolaikirche. Ce quartier est alors presque entièrement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, et réaménagé seulement en 1987. Jetez un œil sur le résultat : un mélange étonnant de bâtiments rénovés, d'autres entièrement refaits à neuf avec leurs façades d'origine et d'immeubles préfabriqués décorés. Quittez le quartier en vous engageant dans la rue Spandauer Straße.  

Rosenstraße

Prenez la rue Spandauer Straße à gauche. Traversez la rue Karl-Liebknecht-Straße et tournez à droite dans la rue « An der Spandauer Brücke ». Pédalez jusqu'à la rue Rosenstraße que vous prenez à droite. Rendez-vous au n° 16 : vous voilà revenus à votre point de départ.