Marché aux puces et karaoké

Marché aux puces et karaoké

Un dimanche typique au Mauerpark!

Mauerpark – © Günther Steffen

Il est encore tôt et le soleil est en train de se lever sur Berlin lorsque les premiers vendeurs montent leurs stands sur le marché aux puces du Mauerpark pour se préparer pour la journée. Les premiers visiteurs déambulent déjà lentement, et n'ont peut-être pas dormi, ou se sont levés tôt pour dégoter les meilleures affaires du jour.

Lorsque, le matin, je flâne en direction du parc, ce commerce coloré a déjà bien commencé, et comme moi, de nombreux autres Berlinois et visiteurs affluent vers le Mauerpark. Sur le marché aux puces, on trouve de tout, de A à Z. A comme antiquités ou artisanat, Z comme objets en zinc, tout ce dont on a (ou pas) besoin. J'aime m'y rendre et je fouille pour remonter dans le passé, ou bien je me laisse tenter par une superbe chaîne artisanale ou un bracelet que personne d'autre ne porte.

Jeunes et moins jeunes se retrouvent dans le champ jouxtant le marché aux puces et y prennent le soleil. On y rit, danse, chante, jongle, joue au diabolo et fait de la musique. L'air embaume les grillades et l'eau me vient à la bouche alors que je traverse le pré en passant devant les paniers de pique-nique débordants de victuailles pour me rendre au vieil amphithéâtre. Il est un peu moins de 15 heures et je me suis déjà trouvé une petite place sur les vieux escaliers. Pendant ce temps, on installe les boîtiers et l'ordinateur du karaoké dominical du Mauerpark et les gens font déjà la queue pour s'inscrire dans la liste des chanteurs. Je m'assieds au soleil, savourant une boisson fraîche et m'amusant d'un groupe d'adolescentes qui présentent une chanson des Spice Girls. Les chanteurs du karaoké sont aussi différents et colorés que Berlin, et c'est ça qui le rend si divertissant.