Le cimetière juif de Weißensee

Le cimetière juif de Weißensee

Histoires gravées dans la pierre.

Jüdischer Friedhof – © Dioxin Photocase

A chaque lieu son histoire, dit-on souvent. Ceci dit, que faire si un lieu a été façonné par des milliers d'histoires, certaines connues et d'autres moins, certaines qui ont été racontées et d'autres qui attendent encore de l'être ? On pourrait par exemple se rendre au cimetière juif du lac Weißensee, le plus grand cimetière juif d'Europe. Plus de 115 000 pierres tombales sur 40 hectares, qui ressemblent à une forêt de contes de fée maudite, qui racontent l'histoire d'hommes ensevelis au cours des 300 dernières années. Histoires gravées dans la pierre. L'histoire de Berlinois, sans lesquels on ne peut imaginer l'histoire de la ville – du peintre Lesser Ury (né en 1931), à l'éditeur Samuel Fischer, en passant par Hermann Tietz, le fondateur de Hertie. Directement derrière l'entrée, derrière le magnifique portail en fer forgé se trouve un mémorial pour les six millions de victimes de l'holocauste. Au centre, autour d'une stalle commémorative se trouvent des pierres sur lesquelles les noms des camps de concentration sont inscrits ; juste à côté se trouvent les tombes des résistants juifs. On le remarque bien : à Berlin, il n'existe pas deux endroits comme ce cimetière juif près du lac Weißensee. On dit souvent, qu'il est très difficile de trouver un petit coin tranquille à Berlin. Pourtant ce lieu de silence se trouve à seulement deux pas. Cela est particulièrement valable pour le cimetière juif, un merveilleux lieu de paix, d'Histoire et d'histoires.